Quand j’explique une règle de grammaire ou un point d’orthographe aux étudiants, la phrase que j’entends souvent c’est : « pourquoi ? ».

Il faut bien l’avouer, la réponse que l’on a envie de faire est « parce que ». Et de tourner les talons. C’est se priver cependant de digressions étymologiques ou historiques passionnantes qui les intéressent à chaque fois ! Mais voilà, mes années de grec et de latin sont loin… Et nous ne devons pas nos spécificités linguistiques à ces deux langues uniquement.

Heureusement, Julien Soulié et son acolyte M. la Mine sont là pour nous rafraichir la mémoire. Le contenu de cet ouvrage est tout simplement captivant. Les dessins de l’un et l’humour de l’autre permettent à tous de tourner les pages avec plaisir et intérêt, tout en découvrant les subtilités parfois insoupçonnées de notre langue bien vivante !

Mention spéciale pour « le procès du participe passé », affaire non résolue, semble-t-il ! Mais aussi pour les « espèces en voie de disparition », ils ont nommé le passé simple et le subjonctif imparfait !

À mettre dans toutes les mains et sous tous les sapins !

Et cetera, et cetera
Julien Soulié et M. la Mine
Chez First Editions