Comment devient-on biographe ?

Comment devient-on biographe ? C’est souvent la première question que l’on me pose ! Ce métier interpelle, intrigue.

Je crois que l’envie de devenir biographe est née un été en Alsace. C’est dans cette région de France que je puise une partie de mes racines. Chaque année, le décor alsacien me ressource et me réjouit ! Et si vous connaissiez cette belle bâtisse, un peu décrépie certes (elle est centenaire), vous succomberiez à votre tour !

Cette maison est intimement liée à ma grande tante qui fut, elle aussi, centenaire. À celle qui avait traversé deux guerres mondiales ainsi que les ravages de l’annexion de l’Alsace, on demandait souvent de raconter ses souvenirs issus d’un autre temps. L’un de ses neveux a alors entrepris de mettre par écrit son destin hors du commun. Pour l’adolescente que j’étais, c’était une lucarne ouverte sur la grande Histoire conjuguée à notre saga familiale. Anecdotes de la vie quotidienne, épopées incroyables, deuils inconsolables…

Ce récit ressemble sans doute à celui de nombreuses familles. Au vôtre. S’il est si précieux à mes yeux, c’est qu’il parle de ceux que j’ai connus et aimés. Et de mes racines.

La première fois que j’ai lu ce récit, je me suis dit que c’était une chance incroyable de l’avoir. Et puis, un jour, j’ai réalisé que c’était un métier. Qu’il y avait des gens qui avaient la chance d’écrire la vie des autres pour qu’elle soit transmise à leur famille ! Quel métier formidable ! J’adorerais faire ça ! Et puis, j’ai suivi une autre voie. En apparence seulement ! Car sur les bancs des classes d’Hypokhâgne et de Khâgne, puis sur ceux de la fac de Lettres, n’étais-je pas déjà sur ce chemin ?

Quand j’ai choisi ce métier après 15 années dans la communication, il était évident pour moi que je devais l’apprendre. J’ai donc suivi la formation au métier de biographe de l’Université Lyon 2 pendant une année. J’ai aussi lu avec intérêt et attention l’ouvrage de Guillaume Moingeon. C’est à lui que nous devons la résurgence de ce métier, et en tout cas, la possibilité offerte à tous, d’écrire le livre de sa vie. Quand on parle de biographie, on pense souvent à celles des gens illustres. Pourtant, c’est bien la vôtre qui touchera vos proches.

En tout cas, c’est celles que j’aime écrire pour vous !

 

Pour en savoir plus sur l’écriture d’une biographie, c’est par là !